Sans Frais: 1.877.225.0446

UBER : d’autres problèmes d’assurance liés à cette application

Uber, l’application de taxi socialement motivée fait beaucoup jaser depuis quelques temps. Si vous ne connaissez pas Uber, il s’agit d’une application que vous téléchargez dans votre téléphone intelligent, et qui vous permet de commander un véhicule rapidement. L’application vous localise et vous avise du temps d’attente. Vous pouvez même suivre le véhicule qui se dirige vers vous. Le paiement s’effectue par la carte de crédit que vous avez installée avec l’application. Il n’y a pas de manipulation d’argent.

Les entreprises de taxi sont en colère et bon nombre d’entre elles ont tenté de faire cesser cette offre de taxi parallèle. Les municipalités et les tribunaux examinent un grand nombre de cas. Mis à part les questions de permis, de taxes et juridiques, ce qui nous intéressent plus particulièrement se sont les répercussions sur les assurances.

Votre couverture et vos primes d’assurance automobile sont basées sur l’utilisation que vous faite de votre véhicule. C’est pourquoi les assureurs vous demandent généralement si vous utilisez la voiture pour vous rendre au travail, et le nombre de kilomètres que vous parcourez. Bien qu’on ne vous ait probablement pas demandé si vous utilisez votre véhicule en partage comme le fait Uber, par exemple, nous vous encourageons à le déclarer à votre assureur si vous le faites. Cela dit, le covoiturage avec des amis ou des collègues chaque matin n’est pas visé par cette mise en garde.

Si vous pensez à vous joindre à Uber pour arrondir vos fins de mois, nous vous encourageons à en aviser votre assureur ou votre courtier.