Sans Frais: 1.877.225.0446

    • Bernard
    • Roger
    • Christine
    • AnneMarie
    • Marguerite
    • Stan
    • Wayne
    • Brian
    • April
    • Graydon Nicholas at home.

    Conseil d’administration

    Un conseil d’administration, composé de sept membres, est responsable du fonctionnement du Service de conciliation en assurance de dommages. Parmi ces sept administrateurs cinq sont des administrateurs indépendants et deux sont des administrateurs provenant de l’industrie.

    Les administrateurs indépendants doivent respecter des règles de conduite très strictes en matière de conflits d’intérêt pour assurer le maintien de leur indépendance face à l’industrie et aux gouvernements.

    Les administrateurs provenant de l’industrie sont nommés par le conseil d’administration du Bureau d’assurance du Canada et représentent une expérience et des intérêts diversifiés.

    Directeurs indépendants

    Christine E. Hart – Administratrice indépendante pour l’Ontario

    Wayne Chiu C.M., A.O.E., IAS.A. – Administrateur indépendant pour les Prairies, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut

    l’Honorable Anne-Marie Trahan – Administratrice indépendante pour Québec – c.r. –
    Juge à la retraite à la Cour supérieure du Québec

    Marguerite Vogel – Administratrice indépendante pour C.-B. et Yukon – BA, MA, LL.B. – Ancienne directrice régionale, Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) 

    l’Honorable Graydon Nicholas – Administratrice indépendante pour Canada Atlantique – CM, ONB. – Ancienne lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick

    Directeur de l’industrie

    Don Forgeron – IAS.A – Président et chef de la direction, Bureau d’assurance du Canada

    Bob Tisdale – MBA, PAAF, CRM, IAS.A – Président et chef de l’exploitation de Pembridge Insurance Company, Pafco Insurance Company et Ivantage Insurance Brokers Inc. et vice-président du Groupe Allstate Canada.

    Directeur général

    April Schulze LL.B., BA – Directrice générale


    CHRISTINE E. HART

    Madame Christine Hart, présidente de Accord/Hart & Associates inc., est reconnue au Cananda comme chef de file en matière de gestion de conflit. Elle compte 35 ans d’expérience dans le domaine de la résolution de conflits à titre de médiatrice, de facilitatrice, d’arbitre, de législatrice et d’avocate plaidante. Élue à l’Assemblée législative de l’Ontario en 1986, elle été l’adjointe parlementaire de ministres de la Santé, de l’Environment et des Finances, et ministre de la Culture et des Communications. Après avoir introduit la médiation à la Cour supérieure de l’Ontario, Mme Hart s’est lancée dans la création de la première pratique en gestion globale de conflit à titre de partenaire chez KPMG et, en 1998, elle a fondé Accord/Hart & Associates inc. Elle s’est consacrée à la résolution des conflits d’intérêts et de gouvernance, aux enquêtes à haut risque (p. ex. allégations de harcèlement, frictions au sein de partenariats), à l’évaluation des risques futurs et à l’élaborattion et la mise en œuvre de plans visant à gérer ou à réduire au minimum ces risques.

    Madame Hart a agit comme administratrice au cours des 30 dernières années, et elle siège présentement au conseil d’admistration du Centre de toxicomanie et de santé mentale et de Goodwill Industries de Toronto (Renaissance au Québec). Elle pratique le droit depuis 1975, dans les domaines du droit commercial et du droit réglementaire. Au début des années 90, Mme Hart a étudié la médiation à Harvard puis a fait œuvre de pionnière au Canada en matière de règlement des différends. En 1994 elle a dirigé le premier projet lancé au Canada et visant à tester la viabilité d’un service de médiation rattaché aux tribunaux. Le succès de ce projet a «changé la culture juridique» ce qui fait que la possibilité de régler tous les cas grâce à la médiation fait désormais partie du processus en place à la Cour supérieure de l’Ontario. Cette réussite a été qualifiée par le Comité sur les règles de la cours de «l’une des modifications les plus importantes en plaidoirie des cents dernières années».

    Madame Hart est diplômée en droit (Ontario et Nouvelle-Écosse.), médiation, conception de systèmes de règlement extrajudiciaire des différends, facilitation, recherche des faits et établissement d’un partenariat dans des structures d’affaires complexes. En 2005 elle a reçu l’accréditation en tant qu’administratrice de sociétés de la Rotman School of Business de l’université de Toronto et de l’Institut des administrateurs de sociétés, et en 2015 elle a publié la cinquième édition de son livre intitulé Bypass Court: A Dispute Resolution Manual.

    >> à la page d’accueil


    WAYNE CHIU, C.M., A.O.E., IAS.A.

    Administrateur indépendant pour les Prairies, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut

    Wayne Chiu est le fondateur et directeur général du Groupe Trico. Diplômé en génie mécanique de l’université du Manitoba et maître d’œuvre agréé, il demeure actif dans tous les aspects du secteur du développement immobilier et des investissements stratégiques. Sous sa direction, Trico Homes a pris de l’expansion et se classe aujourd’hui parmi les 10 principales sociétés immobilières de Calgary.

    À son sens aigu des affaires et de l’entrepreneuriat, M. Chiu allie un profond désir d’aider les collectivités qui ont participé à son succès. Prospérer en faisant le bien, telle est la devise qu’il pratique et préconise. En 2008, avec sa femme Eleanor, qui est aussi son associée, il a créé une fondation caritative, la Trico Charitable Foundation, une façon de combiner leur passion partagée pour l’entrepreneuriat à la mise en place de solutions innovantes visant à assurer la durabilité du secteur sans but lucratif.

    En parallèle à ses initiatives tendant à engendrer le changement social, Wayne Chiu est un ardent défenseur de l’éducation permanente accessible. Il a été membre du conseil d’administration du Bow Valley College, à Calgary, pendant huit ans. En 2014, la Chiu School of Business a été inaugurée au sein de cet établissement, en reconnaissance de la contribution et du soutien de la famille Chiu.

    Les réalisations de M. Chiu au cours de sa carrière lui ont valu de nombreuses marques de reconnaissance. Il est membre de l’Ordre du Canada, la plus haute distinction civile nationale dans le régime canadien des distinctions honorifiques. Il a été investi également de l’Ordre d’excellence de l’Alberta. Outre la Médaille du jubilé de diamant de la Reine Elizabeth II et la Médaille du centenaire de l’Alberta, il a reçu, entre autres récompenses notables, le Prix de l’entrepreneur de l’année Ernst & Young, le CASE Community College Benefactor Award, le Immigrant of Distinction Award, le Generosity of Spirit Award, et le Calgary Citizenship Award.

    >> à la page d’accueil


    l’Honorable ANNE–MARIE TRAHAN, c.r.,

    Juge à la retraite à la Cour supérieure du Québec

    Mme Anne-Marie Trahan a obtenu sa licence en droit de l’Université de Montréal en 1967. Admise au Barreau du Québec en 1968 elle a commencé sa carrière au sein du cabinet Lavery, à Montréal.

    En 1979, elle devient juriste au Service du droit commercial international du bureau des Affaires juridiques des Nations Unies à Vienne, en Autriche. En 1981, elle est nommée commissaire à la Commission canadienne des transports et devient, en 1985, présidente du Comité des transports par eau.

    De 1986 à 1994, Anne-Marie Trahan est sous-ministre déléguée, Droit civil et Services législatifs au ministère de la Justice du Canada.

    Elle a été juge de la Cour supérieure du Québec du 5 juillet 1994 au 30 juillet 2010.

    Mme Trahan a été la première femme à présider l’Association internationale des jeunes avocats. Elle a présidé le Cercle de droit européen de la Chaire Jean Monnet de l’Université de Montréal. Elle a été membre du Conseil de direction d’UNIDROIT (l’Institut international pour l’unification du droit privé) de 1988 à 2008.

    Elle a reçu de nombreuses distinctions, notamment le Prix de distinction du ministère de la Justice du Canada en 1999 pour sa contribution à l’égard de la dualité juridique et linguistique, la médaille Paul-André-Crépeau pour sa contribution à l’avancement de la dimension internationale du droit privé et du droit commercial du Canada en 2008, et le Grand Prix Avancement de la femme au gala Femmes de mérite de la Fondation YWCA de Montréal en 2002.

    >> back to top


    MARGUERITE VOGEL, BA, MA, LL.B.

    Ancienne directrice régionale, Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC)

    Marguerite Vogel est présidente bénévole et directrice par mandat spécial de la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux de la Colombie-Britannique (SPCACB), un organisme caritatif provincial qui veille au bien-être des animaux et qui dispose d’un budget de 23 millions $. Également membre du comité consultatif sur le bien-être des animaux de la Vancouver Foundation,

    Avant son départ à la retraite en 2005, Mme Vogel a été directrice de la région de l’Ouest du Canada et des Territoires du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) pendant seize ans. Cette région comprend la Colombie-Britannique, l’Alberta, les Territoires du Nord-Ouest, le Yukon et une partie du Nunavut. Mme Vogel était chargée d’assurer la conformité des clients aux règlements sur la radiodiffusion et les télécommunications. Les plaintes et les demandes de renseignements du public à propos de la radiodiffusion et des télécommunications constituent la majeure partie de la charge de travail de ce bureau régional.

    Mme Vogel a obtenu un baccalauréat et une maîtrise en communications de l’Université Simon Fraser, ainsi qu’un baccalauréat en droit de l’Universitré de la Colombie-Britannique. Ayant œuvré comme professeure auxiliaire pendant trois ans à l’Université Simon Fraser, Mme Vogel donnait des exposés sur les politiques et les règlements relatifs à la radiodiffusion et aux télécommunications canadiennes.

    Mme Vogel et son époux, Max, sont les heureux propriétaires de 2 chiens, champions doberman Liesl et Midas. Ils sont des amateurs de tourisme et de navigation. Mme Vogel est membre de la Cowichan Valley Jolly Dragons, une équipe de canot dragon de plaisance dont les membres, âgés de 30 à 70 ans, s’adonnent à cette activité dynamique pour le plaisir, la bonne forme et l’amitié.

    >> à la page d’accueil


    l’Honorable GRAYDON NICHOLAS, BA, CM, ONB.

    Ancienne lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick

    Ancien avocat et juge, Graydon Nicholas a été le trentième lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick. Il fut le premier autochtone à accéder à ce poste, le premier à être nommé juge d’une cour provinciale et le premier au Canada Atlantique à obtenir un diplôme en droit.

    Graydon Nicholas est né dans une famille de Maliseet dans la réserve des Premières nations de Tobique. Il obtint un baccalauréat en science de l’Université Saint-Francis-Xavier et, en 1971, une licence en droit de l’Université du Nouveau-Brunswick.

    Il fut le premier autochtone du Canada Atlantique à obtenir un diplôme en droit et s’est vu décerner une maitrise en travail social de l’Université Wilfrid Laurier en 1974.

    De retour au Nouveau-Brunswick, il travailla à l’ Union of New Brunswick Indians dont il fut président et dont il présida le conseil d’administration. Il a été choisi pour présider la Chaire d’études autochtones de l’Université Saint-Thomas où il a enseigné à temps partiel.

    Nommé juge à la magistrature du Nouveau-Brunswick en 1991, il fut le premier autochtone à être choisi pour ce poste. Pendant cette même période, il a donné des cours de théologie à la Vancouver School of Theology ainsi qu’au programme Native Ministries Consortium.

    En septembre 2009, il fut nommé lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick sur la recommandation du premier ministre Stephen Harper, à la suggestion du premier ministre Shawn Graham et avec l’appui de l’opposition, devenant le premier autochtone à accéder à cette position pour un mandat de cinq ans.

    Il est le récipiendaire de nombreux prix et distinctions dont le prix de la Commission des droits de la personne du Nouveau-Brunswick, la médaille de la paix du YMCA de Fredericton, la médaille Canada 125; il est premier récipiendaire de la médaille du jubilé de la Reine Elizabeth II et fait partie de l’Ordre du Nouveau-Brunswick et de l’Ordre du Canada. En 2011 il entra dans le cercle des cent diplômés de l’Université Wilfrid Laurier dont la carrière s’est avérée exceptionnelle.

    >> à la page d’accueil


    DON FORGERON, IAS.A

    Président et chef de la direction, Bureau d’assurance du Canada

    Nommé président et chef de la direction du Bureau d’assurance du Canada (BAC) en 2009, M. Forgeron connaît un parcours fructueux au sein de l’industrie de l’assurance de dommages (IARD) depuis plus de 25 ans. Il possède des bases solides, tant dans le secteur public que dans le secteur privé, ayant travaillé pour le ministère albertain de l’Environnement et le Conseil national de recherches en Nouvelle-Écosse au début de sa carrière.

    En sa qualité de président et chef de la direction, M. Forgeron collabore avec les gouvernements et les intervenants clés de partout au pays afin de bâtir une industrie de l’assurance de dommages efficace et stable et un Canada plus fort et plus sécuritaire. Il a engagé à ce titre les gouvernements et les consommateurs dans un débat national sur l’importance de l’adaptation aux changements climatiques et la nécessité de mieux préparer le Canada à l’éventualité d’un tremblement de terre majeur.

    M. Forgeron représente activement l’industrie canadienne de l’assurance de dommages ailleurs dans le monde, apportant une nouvelle perspective aux organismes de réglementation à l’étranger. Il est membre fondateur du Réseau international d’associations d’assurance (GFIA) et dirige un groupe de travail international sur les activités d’intervention en cas de catastrophe naturelle.

    >> à la page d’accueil


    J.R. (BOB) TISDALE, MBA, PAAF, CRM, IAS.A

    M. Bob Tisdale est président et chef de l’exploitation de Pembridge Insurance Company, Pafco Insurance Company et Ivantage Insurance Brokers Inc. et vice-président du Groupe Allstate Canada.

    Ancien président de la Facility Association, président du Conseil des gouverneurs de L’Institut d’assurance du Canada, président sortant de la Société des PAA, et ancien président de L’Institut d’assurance du Canada. M. Tisdale est récipiendaire d’un grand nombre de prix décernés par l’industrie de l’assurance. Il a donné de nombreux cours pour le compte de la Société des PAA, animé de nombreuses conférences et rédigés de nombreux articles.

    Éternel étudiant, M. Tisdale a terminé des études secondaires, obtenu les titres professionnels de PAA, de FPAA, deux fois. Il est titulaire d’un certificat en formation continue, d’un certificat en administration des affaires en plus de suivre de nombreux cours universitaires. Il a effectué des études de français, une maîtrise en administration des affaires et a obtenu le titre IAS.A tout en occupant des postes dans l’industrie. Il est également récipiendaire de plusieurs prix reconnaissant son engagement civique, son action bénévole et sa participation à la vie étudainte de son ancienne école secondaire.

    M. Tisdale et son épouse Christine ont trois fils Zack, Justin et Tyler (dont deux travaillent dans l’industrie de l’assurance). Dans ses temps libre, il aime profiter de son chalet à Haliburton, et jouer au golf et au hockey.

    >> à la page d’accueil


    APRIL SCHULZE, LL.B., BA

    Directrice générale

    April Schulze apporte au Service de conciliation en assurance de dommages une expérience poussée en règlement des différends. Elle exerçait précédemment pour ADR Chambers les fonctions d’ombudsman au Bureau de l’Ombudsman des services bancaires en même temps que d’ombudsman municipal au Bureau de l’Ombudsman, qui dessert 12 municipalités en Ontario. Elle a été responsable, également, de la gestion du contrat avec la Commission des services financiers de l’Ontario en vertu duquel plus de 50 000 médiations et arbitrages ont été réalisés, conformément à l’Annexe sur les indemnités d’accidents légales.

    Membre des barreaux de l’Ontario et de l’Alberta, April Schulze, qui est spécialisée en contentieux des affaires civiles, a pratiqué le droit pendant plusieurs années. Parallèlement à sa carrière, elle a travaillé comme bénévole pour divers organismes, dont The Calgary Mustard Seed, l’Association du Barreau de Grande Prairie, et le Centre d’assistance juridique de Grande Prairie.

    >> à la page d’accueil