Sans frais : 1.877.225.0446

Monthly Archives: December 2020

Les assureurs considèrent désormais la distraction au volant comme une infraction majeure

Conformément aux mesures prises par d’autres assureurs automobiles au Canada, Northbridge Assurance considérera bientôt l’utilisation d’un appareil électronique portatif au volant comme une infraction majeure aux fins de l’établissement des primes d’assurance en Nouvelle-Écosse.

Le changement prend effet le 4 janvier 2021 pour les nouvelles polices et le 4 février 2021 pour les renouvellements, selon une décision de la Commission des services publics et de révision de la Nouvelle-Écosse publiée le 13 novembre dernier. Le changement s’applique à la fois à la Société d’assurance générale Northbridge et à la Compagnie d’assurance Zénith.

En approuvant le changement, la Commission a noté que beaucoup d’autres assureurs considèrent également la distraction au volant comme une infraction majeure.

Il y a trois catégories d’infractions : mineure, majeure et grave. Comme l’explique Jennifer Nicholson, une des membres de la Commission, Northbridge traite chaque catégorie différemment, en fonction du nombre d’infractions autorisées avant que le risque ne soit plus souscrit et de la surcharge applicable.

Pour vous renseigner sur votre situation particulière, veuillez communiquer avec votre courtier ou votre agent d’assurance.

Pour plus de détails, lire l’article : https://www.canadianunderwriter.ca/legislation-regulation/insurers-now-treating-distracted-driving-as-major-conviction-1004200002/

Voir aussi : https://www.caa.ca/fr/distraction-au-volant/les-lois-sur-la-distraction-au-volant-au-canada/

 

Une nouvelle étude révèle que la majorité des responsables de la cybersécurité revoient leurs budgets à la hausse en raison de la COVID 19

Une nouvelle étude estime que plus de la moitié des dirigeants d’entreprise et responsables des technologies augmenteront les budgets consacrés à la cybersécurité pour répondre aux nouveaux défis posés par la pandémie de COVID‑19.

Un sondage réalisé auprès de 3 000 dirigeants dans le monde révèle que 55 % des répondants prévoient d’accroître le budget alloué à la cybersécurité, avec essentiellement le même taux d’intention chez les répondants canadiens. Mais seulement 34 % des 100 répondants canadiens (contre 44 % à l’échelle mondiale) sont convaincus que leur budget en matière de cybersécurité est dépensé adéquatement.

Chez les répondants canadiens, la préoccupation principale est de renforcer le plan de résilience opérationnelle pour tenir compte des incidents à faible probabilité et forte incidence.

Une autre question importante liée à la COVID‑19, tant pour les répondants au Canada qu’ailleurs dans le monde, est l’intégration de la cybersécurité et de la protection des renseignements personnels dans toutes les décisions ou plans d’affaires.

Pour en savoir plus, voir le site : https://www.canadianunderwriter.ca/insurance/majority-of-cybersecurity-executives-expect-to-budget-more-to-cope-with-covid-study-1004200921/

Voir aussi : https://www.pwc.com/ca/fr/services/consulting/cybersecurity-privacy/digital-trust-insights-report.html?WT.mc_id=CT4-PL400-DM1-TR4-LS40-ND30-TTA1-CN_CA21CPFC-STPBB300x250