Sans frais : 1.877.225.0446

Monthly Archives: November 2020

L’impact de la pandémie de COVID 19 sur l’économie canadienne et le marché des assurances

Il ressort d’un récent rapport que le secteur de l’assurance de dommages au Canada s’est mieux comporté jusqu’à présent que le secteur de l’assurance-vie dans la dynamique économique et de marché volatile créée par la pandémie de COVID‑19.

Le secteur de l’assurance reste globalement bien capitalisé, selon le rapport de segment de marché de l’agence de notation AM Best, intitulé COVID-19 Taking Its Toll on Canada’s Economy and Insurance Industry (sur les conséquences du coronavirus sur l’économie et le secteur de l’assurance au Canada).

Cependant, pour ce qui est du secteur de l’assurance-vie, la croissance du chiffre d’affaires a été brusquement freinée en raison, d’une part, de la pression économique que la COVID‑19 fait peser sur les consommateurs et, d’autre part, de la transition à un environnement de vente numérique, effectuée avec plus ou moins de succès par les agents et représentants d’assurance-vie. Les bénéfices d’exploitation des assureurs-vie souffrent également de la dynamique du marché et de l’évaluation des actifs, et il est bien probable que la tendance actuelle se poursuive. La volatilité prolongée des marchés boursiers et la faiblesse des taux d’intérêt menacent la croissance et pourraient entraîner aussi une baisse des revenus de commissions.

En revanche, le secteur de l’assurance de dommages démontre qu’il demeure rentable et capable de relever les défis présentés par la COVID‑19, en plus de ceux que posent l’instabilité grandissante des conditions météorologiques et climatiques, la multiplication des incendies et des séismes ainsi que la volatilité économique et les questions de concurrence et de réglementation.

L’assurance automobile pour particuliers reste toutefois un point faible, avec une nouvelle baisse de la performance enregistrée en 2019 et une augmentation de 10 points des frais de gestion et de règlement des sinistres, ce qui vient annuler deux ans d’amélioration continue. La fréquence des sinistres, déterminée par des facteurs comme la distraction au volant ou le kilométrage effectué, entre en ligne de compte dans l’évaluation de tout produit d’assurance automobile.

S’ajoutant à l’inflation, la hausse du coût des sinistres due à des prix de réparation de plus en plus élevés continue d’agir négativement sur l’ensemble du segment automobile. Selon les premières indications, la fréquence des sinistres devrait pourtant diminuer de manière importante en 2020, étant donné qu’avec les consignes de confinement, les fermetures d’entreprises et l’expansion du télétravail le nombre de kilomètres parcourus a fortement baissé dans tout le pays. AM Best maintient donc une perspective stable sur le secteur de l’assurance de dommages au Canada.

Lire l’article : https://www.insurance-canada.ca/2020/09/14/best-market-segment-report-covid19-its-toll-on-economy/

Voir aussi : https://portail-assurance.ca/article/covid-19-am-best-soumettra-les-assureurs-a-un-test-de-resistance/

Voir aussi : https://portail-assurance.ca/article/lindustrie-de-lassurance-face-a-la-covid-19-coronavirus/

Alors que le vol d’identité devient monnaie courante, les Canadiens sont mal informés et mal protégés

Les cas de fraude et d’usurpation d’identité ont fortement augmenté avec la COVID‑19, mais beaucoup de Canadiens sont incapables d’en reconnaître les signes d’alerte.

Un récent sondage commandité par Johnson Assurance révèle que plus de la moitié (52 %) des Canadiens ne sont pas en mesure de reconnaître, dans la liste fournie, tous les signes indiquant qu’ils ont pu être victimes d’un vol d’identité.

Selon le sondage, 27 % des Canadiens ont remarqué une augmentation des activités suspectes liées à la COVID‑19 sur des sites Web frauduleux et dans des publicités en ligne; ainsi que dans les courriels (23 %) et dans les messages texte ou les appels téléphoniques (20 %).

« La COVID‑19 a ouvert la porte au vol d’identité, y compris aux demandes de PCU faites au nom d’une victime de vol d’identité », explique Alex Rafuse, vice-président, Assurances habitation et automobile, Johnson Assurance. « Étant donné que beaucoup de gens travaillent de la maison pendant la pandémie et qu’ils sont donc amenés à répondre aux appels téléphoniques de leur domicile ou à jeter leurs documents personnels et professionnels dans les bacs de recyclage résidentiels, les probabilités de fraude sont plus élevées que la normale. »

La première ligne de défense contre le vol d’identité est la prévention. Voici quelques mesures à adopter pour mieux se protéger contre le vol d’identité :

En ligne

  • Utilisez des mots de passe sécurisés qui comprennent une combinaison de lettres, de chiffres et de symboles.
  • Utilisez un mot de passe différent pour chacun de vos comptes, et changez souvent de mot de passe.
  • Méfiez-vous des courriels non sollicités qui vous demandent de suivre des liens, de vous connecter à des comptes ou de fournir des renseignements personnels.

Au téléphone

  • Ne fournissez jamais de renseignements personnels au téléphone, sauf si vous êtes à l’origine de l’appel, et ne fournissez jamais de renseignements par message texte à un expéditeur inconnu.
  • Si on vous demande de rappeler une personne, appelez l’entreprise à laquelle la personne prétend appartenir et confirmez sa légitimité.

À la maison

  • Évitez de conserver une trace écrite de votre compte bancaire, de vos NIP, de votre numéro d’assurance sociale, ou votre carte elle-même, et de vos mots de passe d’ordinateur à la vue de tous ou dans votre portefeuille ou votre sac à main.
  • Retirez immédiatement le courrier de votre boîte aux lettres ou gardez la boîte aux lettres verrouillée.
  • Déchiquetez ou détruisez tous les documents personnels ou sensibles avant de les placer dans le bac de recyclage.

Pour plus de détails sur la couverture contre le vol d’identité, veuillez communiquer avec votre courtier ou votre agent d’assurance.

Voir les résultats de l’étude : https://www.insurance-canada.ca/2020/10/01/johnson-insurance-rsa-identity-theft-survey/

Voir aussi : https://www.rsagroup.ca/fr/news-release/recrudescence-du-vol-didentite-les-canadiens-reconnaissent-mal-les-signes-dalerte-et-ne

Voir aussi : https://www.rcinet.ca/fr/2020/09/21/que-faire-face-au-vol-didentite-qui-prend-de-lampleur-au-canada/