Sans Frais: 1.877.225.0446

Monthly Archives: July 2019

Modification de l’assurance autopartage en vue pour l’Ontario?

Le gouvernement de l’Ontario songe à apporter des changements à l’assurance relative aux services d’autopartage. À l’heure actuelle, des services comme Zipcar et Car2go mettent à la disposition de leurs membres des véhicules stationnés dans toute la province. Le prix à payer est en fonction du temps d’utilisation. Généralement, l’assurance est incluse sous une forme ou une autre dans le service.

Selon Tom MacMillan, associé chez Rogers Partners LLP, à Toronto, la couverture d’assurance ne sera plus intégrée au service d’abonnement à l’avenir, mais devra être souscrite individuellement par le membre. Ce serait plus de travail pour l’assureur, mais qui en vaudrait largement la peine par le fait de pouvoir cibler les conducteurs ne répondant pas aux conditions plus rigoureuses du contrat d’assurance.

La question ne figurait pas, pourtant, parmi les priorités discutées lors d’une récente réunion des parties intéressées – ce qui laisse supposer qu’elle n’arrivera pas à l’ordre du jour avant 2020 au plus tôt.

Source : https://www.canadianunderwriter.ca/insurance/how-might-car-sharing-insurance-be-changed-1004165995/

Les données sont claires : le changement climatique s’accélère au Canada

D’après un rapport réalisé par Ressources naturelles Canada dans le cadre d’une initiative fédérale visant à évaluer les impacts du changement climatique, les changements passés et projetés à l’échelle nationale sont, dans les deux cas, environ le double du taux mondial. Le climat du Canada s’est réchauffé et se réchauffera davantage à l’avenir sous l’influence humaine. Un climat plus chaud intensifiera certaines conditions météorologiques extrêmes. Des vagues de chaleur plus fréquentes et plus sévères contribueront à augmenter les risques de sécheresses et de feux de forêt. Des précipitations plus fortes augmenteront le risque d’inondation en milieu urbain. Les inondations côtières aussi devraient augmenter en raison de l’élévation du niveau de la mer.

Ces événements majeurs se déclarent dorénavant ailleurs que dans les régions où ils se produisent habituellement, de sorte que nous nous inquiétons comme jamais pour notre sécurité et nos biens. Les bouleversements météorologiques se traduisent par un nombre grandissant de sinistres et, par conséquent, de réclamations d’assurance. Les finances gouvernementales, déjà rudement éprouvées, auront du mal à faire face aux catastrophes naturelles futures.

Des mesures s’imposent pour aider les Canadiens à mieux comprendre et à mieux s’adapter aux réalités actuelles. Le gouvernement doit agir concrètement. Pour commencer, il lui faudra : sensibiliser le public et diffuser les données qui montrent les impacts du changement climatique sur l’ensemble du pays et dans toutes les sphères d’activité; renforcer les réseaux d’égout et d’approvisionnement en eau; réviser les codes et les normes régissant la construction et l’aménagement foncier.

Se retrouvant, par sa position, au cœur du débat, l’industrie de l’assurance sonne l’alarme : il y a urgence, pour les citoyens comme pour les gouvernements, de s’adapter au changement climatique. Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec votre courtier ou votre agent d’assurance.

Source : https://www.insurancebusinessmag.com/ca/news/catastrophe/its-hard-to-challenge-the-reallife-data-of-climate-change-in-canada-164499.aspx