Sans Frais: 1.877.225.0446

Monthly Archives: December 2016

Le bureau des assurances met en garde contre les effets des catastrophes environnementales

Face à l’augmentation des catastrophes naturelles, l’industrie canadienne de l‘assurance pourrait décider d’augmenter les primes payées par les consommateurs.

La facture de l’incendie de Fort McMurray a suscité bien des débats au sein de l’industrie de l‘assurance, ce qui a conduit de nombreuses personnes à croire que les mauvaises conditions météorologiques sont une priorité absolue à l‘échelle nationale. Les effets du réchauffement climatique se font sentir comme le démontre l’augmentation du nombre d’inondations et d’incendie, partout au Canada.

Comme l’assurance protège les clients en cas de catastrophe, les sommes versées lors de ces événements ont connu une hausse spectaculaire. Cela dit, les assureurs doivent confirmer que les primes établies correspondent à l’exposition réelle au risque, et qu’ils peuvent augmenter les primes si une propriété est située dans une zone à risque élevée.

Il est essentiel de sensibiliser le public aux effets des catastrophes environnementales afin d’aider les propriétaires à se protéger et à protéger leurs biens. Les consommateurs doivent savoir comment atténuer les pertes et réduire les risques auxquels ils s’exposent le plus possible, car les catastrophes naturelles ne sont plus une menace, mais bien une réalité.